AdBlue en Bidon de 10L

11,00 € Exclusivité
Référence : Marque : Toutes marques
L’AdBlue® est un produit conçu pour réduire le taux des oxydes d’azotes émis par les voitures. Il vient en réponse à la nouvelle réglementation européenne Euro VI.
AdBlue Pourquoi ?
  
A quoi sert l’AdBlue ?
L’AdBlue® est un produit conçu pour réduire le taux des oxydes d’azotes émis par les voitures. Il vient en réponse à la nouvelle réglementation européenne Euro VI.
 
Qu’est ce que la technologie SCR ?
SCR (Selective Catalatyc Reduction) est une technologie utilisée par les véhicules diesel afin de réduire les émissions des gaz de type NOx (dioxyde d’azote).
 
Combien me coûte un plein d’AdBlue ?
Le prix du plein dépend de la capacité de votre réservoir d’AdBlue® et du distributeur choisi.
 
Où se trouve l’entrée de mon réservoir ?
La position de l’entrée du réservoir AdBlue® dépend du modèle de la voiture et de son année de construction.
 
Est ce possible de faire soi même son appoint ?
Le plein de AdBlue® se fait généralement lors de la révision annuelle de la voiture mais vous pouvez le faire vous-mêmes en station-service dans un souci de coût.
 
Quel AdBlue mettre dans mon réservoir ?
L’adBlue® est un liquide incolore qui répond aux normes ISO 22241. Ainsi, tous les produits commercialisés sous cette marque peuvent être utilisés dans n’importe quel modèle de voiture nécessitant de l’AdBlue.
 
Quand se déclenche l’alerte « plein AdBlue® » sur mon tableau de bord ?
L’alarme se déclenche 2400 km avant le plein (niveau d’alerte imposé par la norme). Votre tableau de bord comprendra un voyant qui vous signalera lorsque vous devez remplir votre réservoir AdBlue®. Si l’indicateur AdBlue® signale qu’un plein doit être fait, ne vous inquiétez pas : votre véhicule peut rouler encore plusieurs centaines ou milliers de kilomètres avant de devoir faire le plein d’AdBlue®. Pour faire disparaître ce message d’alerte, il faut faire un plein AdBlue® d’au minimum 4L.
 
Que se passe-t-il si je ne fais pas le plein d’AdBlue® ?
La première alerte pour le remplissage du réservoir apparaît 2400 km avant la panne sèche. Ce laps de temps est jugé suffisant dans la réglementation pour permettre au conducteur de faire un complément d’AdBlue®.
Si vous ne faites pas cet apport, d’autres niveaux d’alerte se déclencheront en fonction de la distance parcourue et du nombre de redémarrages effectués : ces alertes seront visuelles et/ou sonores dans un premier temps, puis l’électronique du véhicule bridera les performances du moteur. La dernière étape d’alerte consistera en l’impossibilité de redémarrer le véhicule sans remplissage du réservoir.
 
Retour à la liste Imprimer